Imprimer cette page Imprimer cette page

Adaptez votre logement

Lorsqu’une personne vieillit, le logement peut devenir un facteur de risque. En effet, lorsqu’un logement est inadapté, la personne peut chuter. Il convient donc d’adapter son logement en fonction de sa perte d’autonomie. Il est toujours plus prudent de prévenir un risque de chutes en installant une barre d’appui dans la douche ou en aménageant une baignoire devenue inaccessible pour une personne âgée. Il est aussi important de songer lorsqu’une personne intègre un logement au futur et à la perte d’autonomie. Un escalier sera d’autant plus difficile à gravir pour une personne âgée, un appartement situé dans un immeuble sans ascenseur peut devenir vite un problème.

Les aides techniques peuvent aider la personne âgée dans sa vie quotidienne et pour effectuer des gestes qui lui sont maintenant difficiles. Des spécialistes peuvent vous apporter une aide pour aménager votre domicile : ce sont les ergothérapeutes. Il peut y en avoir au sein des associations d’aide à domicile.

 

Les aides à connaître :

  • Aides à l’amélioration de l’habitat

  • MDPH

  • ANAH

  • PACT, les caisses de retraite, les mairies

  • le Conseil Général

  • Crédit d’impôt pour l’acquisition d’équipement spécialement conçus pour les personnes âgées ou handicapées

Documents de l'ANAH à télécharger :
http://www.clic-clelia.com/uploads/vieillir-chez-soi.pdf
http://www.clic-clelia.com/uploads/adaptation-logement-catalogue.pdf



Page précédente : La vie au domicile
Page suivante : Les solutions alternatives