Imprimer cette page Imprimer cette page

ARDH

Allocation de Retour à Domicile après Hospitalisation


Allocation de Retour à Domicile après Hospitalisation

Principe
Cette aide à court terme vise à répondre aux difficultés que rencontre la personne âgée à la suite d'une hospitalisation. L'ARDH pourra ainsi permettre aux retraités de faire appel à une aide aux services ménagers, au portage des repas ou encore à la mise en place d'un système de télé assistance.


Les bénéficiaires
Les personnes retraitées relevant à titre principal du régime général pour lesquelles un pronostic de récupération de l'autonomie a été formulé au cours de l'hospitalisation,
dont l'ensemble des ressources mensuelles (imposables ou non-imposables) ne doit pas dépasser un certain montant (soit, pour l'année 2012, 1 790 € pour une personne seule, 2 700 € pour un couple), un douzième du montant de l'impôt sur le revenu acquitté étant à déduire du montant mensuel des ressources retenues. Le seul justificatif à fournir est le dernier avis d'imposition ou de non-imposition.


Ne relèvent pas de cette prestation, les personnes:
titulaires de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA),
qui peuvent bénéficier de l'APA d'urgence,
qui relèvent d'un autre type de prise en charge à domicile (hospitalisation à domicile, soins palliatifs, ...).

Durée de la prise en charge
Après étude du dossier administratif, l'aide pourra être attribuée en fonction des besoins pour une durée initiale maximale de trois mois.

Montant de l'aide
Le montant de la participation financière dépendra des ressources du bénéficiaire, le cas échéant de son conjoint, et sera déterminé selon le barème national de la CNAV. Le montant de l'aide est plafonné à 1 800 € (valeur 2012) pour trois mois.

Versement de l'aide
La participation de la CARSAT est versée, après accord de la prise en charge, sur présentation des pièces justificatives des dépenses engagées (prévues au plan d'aide proposé par l'assistante sociale).

Suivi des prestations
Une assistante sociale de la Caisse Régionale contacte la personne âgée dans les trois jours qui suivent son retour à domicile, afin de s'assurer de l'adaptation des prestations à l'évolution de son état de santé.

Fin de prise en charge

Une seconde évaluation sera réalisée par le Service Social de la CARSAT, un mois avant la date de fin de prise en charge de l'ARDH.

- Si le bénéficiaire a retrouvé son autonomie >> arrêt de la prestation

- Si l'état du bénéficiaire s'est aggravé >> orientation sur l'APA

- Si le bénéficiaire n'a pas totalement récupéré >> possibilité de continuer en PAP